Conclusion

Lors de l’évaluation de nos résultats, nous recherchons le juste équilibre entre les objectifs mesurables tels que décrits dans le tableau des objectifs stratégiques ci-avant et une vision intégrée, holistique, de nos performances qui est le fruit des réflexions formulées lors des rencontres transnationales, par exemple.

La politique monétaire et les taux d’intérêt bas impliquent que l’augmentation du taux de couverture des crédits par les dépôts demeure un important point d’attention dans le cadre des efforts à accomplir. Au vu de ce contexte, nous sommes très satisfaits d’avoir fait évoluer favorablement ce taux en 2016. Nous sommes également bien conscients du fait que poursuivre, comme de coutume, nos activités et le développement de celles-ci d’une part, et innover d’autre part, repésentent des défis particulièrement importants pour les prochaines années.

Les unités opérationnelles de la Banque Triodos ont pris des mesures leur permettant de devenir encore plus des éléments d’une organisation apprenante au cours de l’année écoulée. Nous avons, par ailleurs, développé un plus grand nombre de produits durables et poursuivi nos investissements dans des produits phares pour l’avenir, tels que le compte courant au Royaume-Uni et les prêts personnels durables. Enfin, nous avons élargi notre champ d’action en contribuant à maintenir et à développer encore plus les relations qui nous unissent à la communauté avec laquelle nous travaillons.

Bien que les raisons de se réjouir n’aient pas manqué en 2016, nous ne pouvons nier que nous vivons dans une époque disruptive. Pour relever les défis et saisir les opportunités qui en découlent, nous nous appuyerons dans le futur sur nos acquis afin de financer un nouveau modèle économique, social, durable et intelligent, et faciliter ainsi son émergence.

Zeist, le 24 mars 2017

Le Comité exécutif de la Banque Triodos,
Peter Blom, Président
Pierre Aeby
Jellie Banga