Triodos Investment Management

3,3 milliards d’euros

En 2016, le total des actifs
sous gestion auprès de
Triodos Investment
Management a augmenté
5%, les faisant passer
à 3,3 milliards d’euros. En
2015, la croissance avait
été de 17%.

  • Filiale à 100% de la Banque Triodos
  • Leader mondial de l’investissement d’impact
  • 3,3 milliards d’euros d’actifs sous gestion
  • 17 fonds gérés
  • Active dans différents secteurs durables, allant de la microfinance aux arts et à la culture

Introduction

Triodos Investment Management est un leader mondialement reconnu de l’investissement d’impact. La société se compose de Triodos Investment Management BV et de Triodos Investment and Advisory Services BV, toutes deux filiales à 100% de Triodos Bank NV.

Triodos Investment Management gère des investissements directs dans un large éventail de secteurs parmi lesquels l’énergie et le climat, la finance inclusive, le commerce équitable, l’agriculture biologique, les entreprises actives dans l’alimentation biologique et un mode de vie durable, les arts et la culture, l’immobilier durable et les sociétés cotées en Bourse réalisant des performances environnementales, sociales et de gouvernance supérieures à la moyenne.

Triodos Investment Management gère 17 fonds, qui investissent en Europe et dans les marchés émergents avec un large éventail de profils risque/rendement et d’instruments financiers.

Les investisseurs tant particuliers que professionnels peuvent investir dans ces fonds. Les fonds de placement destinés aux investisseurs particuliers sont distribués par plusieurs banques, dont la majorité des succursales de la Banque Triodos. Triodos Investment Management entretient aussi des relations directes avec les investisseurs professionnels et institutionnels.

Impact : obtenir plus que de simples résultats financiers

La mission de Triodos Investment Management est d’utiliser l’argent qui lui est confié pour induire des changements positifs. Son objectif en tant qu’investisseur consiste plus spécifiquement à servir de catalyseur dans la transition vers une économie qui privilégie l’homme et la planète, conformément à la vision et à la mission de la Banque Triodos.

Au vu, notamment, de sa propre croissance régulière, Triodos Investment Management continue d’observer, dans le chef des investisseurs, une demande croissante d’investissements pertinents générant un impact réel et pas uniquement des résultats financiers. En 2016, elle a poursuivi ses efforts en vue de développer sa base d’investisseurs par le biais de canaux de distribution externes ciblant les investisseurs « retail », d’autres banques (dont la Banque Triodos) et d’investisseurs professionnels qui proposent des solutions d’investissement d’impact aux investisseurs particuliers. En outre, Triodos Investment Management a poursuivi le développement de son réseau de distribution international et de sa base d’investisseurs institutionnels.

La Banque Triodos et Triodos Investment Management comptent plus de vingt années d’expérience dans les produits d’investissement qui génèrent des changements sociaux et économiques durables. Triodos Investment Management est ainsi devenue un pionnier mondialement reconnu de l’investissement d’impact.

Faits marquants en 2016

  • Avoir contribué à une réduction de plus de 0,9 million de tonnes de CO2, ce qui équivaut à la consommation électrique de 550.000 ménages européens, grâce à 810 MW de capacité d’énergie propre installée.
  • Avoir permis à 184.842 petits exploitants agricoles établis dans 19 pays du monde entier d’être payés directement lors de la livraison de leur récolte par le biais de mécanismes de financement du commerce. Ce soutien leur a permis de commercialiser 12 produits biologiques et issus du commerce équitable sur les marchés internationaux.
  • Les terres agricoles biologiques appartenant aux exploitations financées par Triodos Investment Management ont produit l’équivalent de 7,1 millions de repas, soit de quoi nourrir durablement environ 6.500 personnes. Au total, ce sont environ 8.800 hectares de terres agricoles biologiques qui ont été financées en Europe.
  • Avoir assuré la gestion de 97 millions d’euros d’actifs investis dans des initiatives artistiques et culturelles. Ces projets ont attiré 3,9 millions de visiteurs et fourni des espaces à un prix abordable à environ 1.700 artistes, participants et organisations culturelles.
  • Avoir permis d’accroître la qualité et la durabilité de l’environnement bâti grâce à la gestion d’un portefeuille de bâtiments durables représentant plus de 87.000 m2 de bureaux et autres espaces commerciaux, qui émettent près de 40% de CO2 en moins que la moyenne des bâtiments.
  • Avoir augmenté le volume des fonds de finance inclusive, portés à 857 millions d’euros. Ces fonds financent 100 institutions de finance inclusive émergentes ou bien établies en Amérique latine, en Asie et en Afrique. Ces institutions accordent des prêts à 20,2 millions de personnes. Environ 13,7 millions de personnes à faibles revenus ont recours aux services d’épargne proposés par ces institutions.

Dialogue avec les entreprises cotées en Bourse

Triodos Investment Management donne aux particuliers et aux institutions la possibilité d’investir dans des sociétés cotées en Bourse qui répondent aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance les plus stricts de la Banque Triodos.

Les investisseurs participent, par le biais de ces fonds d’investissement socialement responsable (fonds SICAV I), à un mouvement qui vise à faire adopter des pratiques plus durables par certaines des plus grandes sociétés au monde. Pour ce faire, Triodos Investment Management a noué plus de 467 contacts avec 215 entreprises en 2016 (650 contacts avec 280 entreprises en 2015).

Performance des fonds

Le total des actifs sous gestion de Triodos Investment Management a augmenté de 157 millions d’euros, pour atteindre 3,3 milliards d’euros, soit une croissance de 5% (19% de hausse en 2015). Si Triodos Renewables plc n’était pas devenue une société indépendante de la Banque Triodos, la croissance aurait été de 4% supérieure. Ce fonds n’est plus géré par Triodos Investment Management depuis mars 2016.

Le Triodos Fair Share Fund et le Triodos Microfinance Fund ont réalisé des progressions significatives de respectivement 10,4% (à 328,6 millions d’euros) et 17,1% (à 357,1 millions d’euros).

Durant l’année, le Triodos Organic Growth Fund a augmenté ses actifs sous gestion de 24,7%, les portant à 40,6 millions d’euros, tandis que le Triodos Renewables Europe Fund a accru ses propres actifs de 14,4%, à 73,9 millions d’euros.

Les Triodos Sustainable Funds (Triodos SICAV l), qui investissent dans des sociétés cotées en Bourse, ont enregistré une croissance modeste de 4,1%, à 1.347 millions d’euros.

Les actifs sous gestion du Triodos Green Fund aux Pays-Bas ont augmenté de 14,3%, à 773,2 millions d’euros. Ce fonds a été temporairement fermé à tout nouveau flux d’investissement à partir du 15 décembre 2016 afin d’éviter de voir son statut fiscal de fonds d’investissement vert remis en cause, en tombant sous le seuil des 70% d’investissements verts approuvés. Le fonds a été réouvert le 2 janvier 2017.

Le Triodos Culture Fund a vu fléchir de façon marginale ses actifs sous gestion de 0,7%, à 97,0 millions d’euros. Les actifs sous gestion du Triodos Real Estate Fund ont, quant à eux, diminué de 2,5%, à 66,6 millions d’euros. Toutefois, le portefeuille de ce fonds immobilier continue d’afficher d’excellentes performances, avec un taux d’occupation de 92%.

Le Triodos Multi Impact Fund, le fonds de fonds lancé par Triodos en décembre 2015, a vu sa taille portée à 39 millions d’euros à la fin 2016. Ce fonds permet aux investisseurs particuliers d’investir directement dans un mix de fonds de placement Triodos et d’obligations d’impact, rencontrant ainsi une demande croissante pour des produits d’investissement accessibles, évolutifs et négociables sur une base journalière tout en générant un impact positif.

Évolutions organisationnelles et opérationnelles

En février 2016, le Comité de direction de Triodos Investment Management a été renforcé par l’arrivée d’un troisième Managing Director, aux côtés du Président du Comité de direction et du Managing Director en charge des risques et des finances.

En 2016, Triodos Investment Management a accordé une attention particulière à de nouvelles règles et dispositions réglementaires, telles que la directive UCITS V et la législation y afférente. UCITS V est entrée en vigueur en mars 2016. Il s’agit d’un amendement à la directive UCITS originale qui couvre la garde des avoirs par les dépositaires et les fonctions de surveillance, la rémunération des gestionnaires et les sanctions. Triodos Investment Management a implémenté les nouvelles exigences imposées par la directive.

Triodos Investment Management a, par ailleurs, initié un projet visant à identifier et à analyser la réglementation MIFID II. Selon les résultats de l’analyse, il pourra s’avérer nécessaire de prendre des mesures afin de se conformer à cet ensemble de règles. Au surplus, Triodos Investment Management se mettra en contact avec les sous-distributeurs afin de s’assurer que MIFID II soit entièrement implémentée.

Triodos Investment Management s’est, en outre, attelée à l’implémentation du règlement européen sur les produits dérivés de gré à gré, les contreparties centrales et les référentiels centraux (EMIR). EMIR formule des exigences concernant tous les types d’entités, quelle que soit leur taille, qui participent à une quelconque forme de contrat dérivé. Une autre partie d’EMIR doit entrer en application prochainement : elle concerne l’implémentation de nouvelles règles de collatérisation dans l’hypothèse où de nouveaux dérivés de change en devises non livrables seraient exécutés. L’opportunité s’est ainsi présentée de regrouper dans un manuel de procédures toutes les politiques et procédures existantes et nouvelles relatives aux produits dérivés de gré à gré (OTC) afin d’être en parfaite conformité avec le règlement EMIR.

Le Common Reporting Standard (CRS) est entré en application le 1er janvier 2016. Il impose aux institutions financières, à l’instar des fonds relevant de juridictions ayant accepté cet accord multilatéral, d’identifier et de signaler la résidence fiscale des actionnaires/fournisseurs de crédit aux autorités compétentes. Les procédures d’enregistrement permettant d’identifier les (nouveaux) actionnaires/fournisseurs de crédit sont en place.

Au cours de l’année, Triodos Investment Management s’est également efforcée de rationaliser son fonctionnement interne. Plutôt que de poursuivre le développement de son propre cadre de gestion et de contrôle des risques, Triodos Investment Management a démarré un projet de certification internationale ISAE 3402. Il en a résulté un rapport ISAE Type 1 au 31 décembre 2016.