Activités du Conseil des commissaires

L’approche stratégique de Triodos

Le Conseil des commissaires a encouragé le Comité exécutif, au cours de plusieurs discussions, à poursuivre ses efforts visant à réagir, tant sur le plan stratégique que pratique, à un environnement extérieur plus difficile, tout en restant fidèle à l’essence de la Banque Triodos. Dans cet environnement plus large, on observe une polarisation croissante de certains groupes dans la société, une augmentation du rôle de la technologie, un maintien des taux d’intérêt faibles, un cadre réglementaire plus strict et un nombre croissant d’opportunités dans le secteur du financement, doublés d’une plus grande attention au thème du changement climatique.

Impact, risque, rendement

2016 a été marquée par une croissance maîtrisée, une augmentation de l’impact et une performance financière solide en dépit de la faiblesse des taux, laquelle a eu un impact significatif sur la performance financière de la Banque Triodos. Le ratio des dépôts de la clientèle sur les crédits s’est légèrement redressé en fin de période. Le Conseil des commissaires estime toujours que cette situation représente un véritable défi, tant du point de vue financier que par rapport à la mission de la banque, et il se félicite des mesures prises par la banque pour rétablir davantage encore l’équilibre.

Dans ses échanges avec le Comité exécutif, le Conseil des commissaires accorde une attention particulière à l’importance persistante du modèle d’entreprise de la Banque Triodos et de son approche intégrée de l’impact, du risque et du rendement.

En raison d’exigences changeantes au niveau des capitaux, le Conseil des commissaires surveille la santé financière de la Banque Triodos, ses ratios financiers, la situation de son capital et l’impact des exigences réglementaires plus strictes en termes de capitaux. La Banque Triodos est une banque de taille moyenne qui s’aligne sur les nouvelles réglementations et est bien positionnée pour poursuivre sa croissance.

Autres éléments

  • La stratégie : le plan prospectif Triodos 2025 et la mise à jour du plan d’entreprise 2016-2018 avec une attention particulière sur 2017, des développements dans plusieurs pays et chez Triodos Investment Management, les principaux risques stratégiques liés aux activités, et une analyse trimestrielle de la performance et de la santé globales de la Banque Triodos.
  • La gestion financière : les développements économiques de la Banque Triodos et leur impact financier. Plus spécifiquement, la position de la banque en matière de capital, ses résultats financiers 2015, la « Lettre du management », le Rapport annuel 2015, le rapport du Comité exécutif et le rapport semestriel 2016.
  • Les risques et l’audit : la conception et l’efficacité du cadre de gestion des risques et des systèmes de contrôle internes, l’appétit pour le risque de la banque et son profil de risque réel, les conclusions des audits, les rapports des auditeurs, les rapports trimestriels et les rapports de crédits, la préparation et l’implémentation de nouvelles exigences réglementaires en matière de capital et autres.
  • La gestion des ressources humaines : le développement des cadres supérieurs et la gestion des talents, les changements en termes d’organisation, la culture d’entreprise, la révision annuelle de la politique de rémunération et de nomination internationale.
  • Les unités opérationnelles : des réunions avec les directions des succursales locales et de Triodos Investment Management ont été organisées par des membres du Conseil des commissaires, en présence d’un représentant du Conseil d’administration de la SAAT et du Comité exécutif. Des exposés ont été donnés au Conseil des commissaires au complet par les directions des succursales locales et de Triodos Investment Management. Le Conseil des commissaires a suivi de près l’évolution des succursales en Belgique et au Royaume-Uni, suite essentiellement à des changements au niveau de la direction, ainsi qu’en Allemagne où le seuil de rentabilité n’a pas encore été atteint.
  • Les contacts avec la Banque centrale néerlandaise : le Président, le Vice-président et le Président du Comité d’audit et des risques ont rencontré des représentants de la Banque centrale néerlandaise à deux reprises.
  • Les contacts avec le Conseil d’administration de la SAAT : avant l’Assemblée générale annuelle, une délégation du Conseil des commissaires a tenu une réunion informelle avec une délégation du Conseil d’administration de la SAAT.