Le monde en 2014

Les taux d’intérêt historiquement bas de la banque centrale, voire, pour la première fois, des taux d’intérêt négatifs sur certains produits d’épargne, en Allemagne notamment, ont caractérisé une année économiquement difficile, à l’image des précédentes. En dépit de ce contexte, le développement durable s’est ancré de plus en plus profondément dans la vie quotidienne de très nombreuses personnes.

Cette tendance a conduit plusieurs banques à lancer des campagnes publicitaires massives au travers desquelles elles se positionnent comme plus éthiques et plus transparentes. Des banques « challengers » ont également vu le jour, en particulier au Royaume-Uni, ce qui a eu pour effet d’accroître la diversité dans certains segments du secteur financier. La plupart de ces nouveaux acteurs affirment vouloir offrir une alternative au statu quo dans le secteur bancaire, et profitent des attentes du grand public envers des changements plus profonds dans ce secteur.

Une plus grande diversité est une bonne chose pour le secteur financier et, lorsque ces engagements en faveur du développement durable sont sincères, c’est une bonne chose aussi pour le secteur bancaire dans son ensemble. De plus en plus de personnes choisissent la Banque Triodos comme « première banque » parce qu’elle rencontre la plupart de leurs besoins sur le plan financier et partage leurs valeurs. Ceci a eu pour conséquence une croissance des dépôts, des crédits et des investissements en 2014.

Grâce à la croissance équilibrée et durable enregistrée depuis sa création, la Banque Triodos est devenue une banque de taille moyenne. À ce titre, elle est soumise à une règlementation importante. Elle souhaite, par ailleurs, demeurer une organisation efficace, bien gérée et dotée d’une vision à long terme. Ces pressions internes et externes ont conduit la Banque Triodos à adopter, durant l’année, un important programme d’amélioration de sa gouvernance interne, tant au niveau du siège social que des succursales. De cette manière, la Banque Triodos est mieux outillée pour augmenter encore son impact positif.

Alors que les succursales ont réussi à accroître leur encours de crédit, le défi qu’elles doivent relever à plus long terme est d’attirer également de nouveaux dépôts afin d’assurer un équilibre sain entre ces deux activités.

Comment avons-nous réussi à atteindre notre objectif ?

Devenir la « première banque » de nos clients

Si la Banque Triodos souhaite augmenter son impact et remplir sa mission, il est essentiel qu’elle puisse offrir un éventail complet de services d’un haut niveau qualitatif à ses clients, particuliers ou entreprises, et augmenter le volume de transactions avec ses clients. Les crédits hypothécaires durables, par exemple, constituent toujours un produit unique sur certains marchés. En Espagne, ce produit de la Banque Triodos a été choisi comme l’une des « 100 meilleures idées du monde économique » par un magazine économique de premier plan.

Aux Pays-Bas en particulier, les petites et moyennes entreprises soutiennent de manière croissante une économie plus durable, et bon nombre d’entrepreneurs s’adressent à la Banque Triodos à la fois pour des crédits et pour répondre à des besoins bancaires d’ordre professionnel, comme les services liés à un compte courant.

En Espagne, le bilan de la succursale a crû de 15% (38% en 2013). La croissance du nombre de clients, des dépôts et des crédits a été moindre qu’escompté en raison des évolutions enregistrées dans le secteur financier, notamment l’augmentation des coûts pour faire face aux contraintes règlementaires et la compression des marges dans un marché du crédit de plus en plus compétitif. L’éventail des services bancaires proposés s’est considérablement accru, avec la mise en service de plus de 1.000 nouveaux distributeurs automatiques de billets (ATM) et l’octroi de quelque 200 nouveaux crédits hypothécaires durables.

Les préparatifs visant à lancer un compte courant pour les particuliers au Royaume-Uni se sont poursuivis. Le lancement est planifié pour le début 2016.

La Banque Triodos souhaite renforcer ses fonds propres afin d’être en mesure d’assurer sa croissance et le développement de ses activités, en particulier dans le domaine des crédits.

En 2014, 23 millions d’euros de nouveaux capitaux ont été levés aux Pays-Bas, en Belgique, en Espagne, au Royaume-Uni et en Allemagne, attirant plus de 1.200 nouveaux détenteurs de certificats d’actions. Ces certificats ont été proposés pour la première fois aux clients et prospects allemands, cette campagne ayant permis de lever plus de 2 millions d’euros.

En Belgique, la succursale a enregistré une forte croissance des crédits octroyés (20%, contre 15% en 2013), des fonds gérés par Triodos Investment Management (63%, contre 65% en 2013) et de l’activité Private Banking (33%, contre 61% en 2013). Dans un contexte de taux d’intérêt bas, les dépôts de la clientèle et les nouveaux clients (7%, contre 16% en 2013) ont moins progressé que l’année antérieure. Le lancement d’un compte courant pour les particuliers a été postposé à la suite d’une étude de faisabilité approfondie.

Le bureau de représentation de la Banque Triodos en France a poursuivi le développement de ses activités, en ligne avec ses prévisions, bien que celui-ci ne soit pas encore une succursale à part entière.

S’impliquer dans une organisation apprenante

La Banque Triodos encourage ses collaborateurs à laisser libre cours à leur créativité dans le cadre de leur travail.

En 2014, la banque a été reconnue comme « Living Wage Employer » au Royaume-Uni, une reconnaissance établissant que l’ensemble des collaborateurs permanents, des sous-traitants et des fournisseurs de la banque bénéficient de rémunérations significativement plus élevées que le salaire minimum national. La banque a également déménagé vers de nouveaux bureaux en Écosse, qui serviront de point d’ancrage pour le développement de l’équipe dédiée à la clientèle professionnelle dans l’ensemble du pays à partir de 2015.

Une conférence s’adressant aux collaborateurs réunit annuellement un nombre important de membres du personnel. En 2014, cette conférence a eu lieu en Belgique, en étroite collaboration entre le siège social et la succursale belge. Les soins de santé et l’aide sociale ont été choisis comme thématique par la succursale belge, qui a réuni pour l’occasion des experts internes et externes travaillant ensemble au développement de cet important secteur.

La succursale espagnole a amélioré sa communication interne afin d’impliquer davantage ses collaborateurs. Des réunions entre collaborateurs et emprunteurs ont été organisées mensuellement au sein de la banque, dans le but de bâtir une véritable communauté autour de la Banque Triodos. Ces actions se poursuivront en 2015.