Risque de taux d’intérêt

Le risque de taux d’intérêt est le risque actuel ou futur que des fluctuations de taux d’intérêt sur les marchés financiers affectent le résultat et/ou le capital. Ce risque est inhérent au secteur bancaire traditionnel.

La Banque Triodos se base sur différents indicateurs pour mesurer le risque de taux d’intérêt. Ce risque est contrôlé sur base mensuelle par l’ALCO. La banque a mis en place un modèle de gestion du risque, qui intègre des recommandations et des limites et qui prévoit l’application de différents tests de résistance (scénarios de variations de taux d’intérêt). Les limites sont définies par le Comité exécutif sur base des recommandations de l’ALCO.

Aperçu des indicateurs de risque de taux d’intérêt :

  • “Earnings at Risk” : indicateur à court terme qui montre l’impact d’une variation brutale des taux d’intérêt de plus ou moins 2% (200 points de base) sur les revenus d’intérêts de la Banque Triodos sur une année.
  • “Economic Value of Equity at Risk” : indicateur à long terme qui représente la variation de la valeur économique des fonds propres (correspondant à la valeur actuelle nette des flux de trésorerie de tous les actifs et passifs) en cas de variation brutale des taux d’intérêt de plus ou moins 2% (200 points de base).
  • “Outlier Criterion” : valeur économique des fonds propres engagés en % des fonds propres réels.
  • “Modified Duration of Equity” : indicateur qui exprime la sensibilité de la valeur économique des fonds propres à une variation de taux d’intérêt de 1%.

Aperçu des indicateurs de risques de taux d’intérêt utilisés par la Banque Triodos en fin d’exercice pour toutes les devises étrangères

Le scénario de référence représente les résultats attendus des revenus d’intérêts et de la valeur économique des fonds propres dans un environnement de taux inchangé.

Télécharger XLS

2013
Montants en millions

Scénario de base

Hausse des taux d’intérêt (+200 pb)

Baisse des taux d’intérêt (–200 pb)

 

 

 

en %

 

en %

 

 

 

 

 

 

Fonds propres réels

623 EUR

 

 

 

 

‘Earnings at Risk’ 1 an

135 EUR

+19 EUR

+14,2%

–6 EUR

–4,5%

‘Economic Value of Equity at Risk’

704 EUR

–67 EUR

–9,5%

+49 EUR

+6,9%

‘Outlier Criterion’

 

 

10,8%

 

10,8%

 

 

 

 

 

 

‘Modified Duration of Equity’

3,9

5,0

 

11,0

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger XLS

2012
Montants en millions

Scénario de base

Hausse des taux d’intérêt (+200 pb)

Baisse des taux d’intérêt (–200 pb)

 

 

 

en %

 

en %

 

 

 

 

 

 

Fonds propres réels

537 EUR

 

 

 

 

‘Earnings at Risk’ 1 an

125 EUR

+17 EUR

+13,5%

–4 EUR

–3,3%

‘Economic Value of Equity at Risk’

672 EUR

–45 EUR

–6,7%

–6 EUR

–0,9%

‘Outlier Criterion’

 

 

8,4%

 

8,4%

 

 

 

 

 

 

‘Modified Duration of Equity’

3,0

3,3

 

7,4

 

 

 

 

 

 

 

Les calculs de ces indicateurs sont basés sur les échéances des taux d’intérêt. Cependant, les comptes d’épargne et les comptes à vue n’ont pas d’échéance définie. Une évaluation quantitative de la sensibilité de nos comptes d’épargne et comptes à vue à une variation des taux d’intérêt a été réalisée. Les résultats de cette évaluation sont pris en compte pour l’évaluation du risque de taux d’intérêt.

Le modèle utilisé pour le calcul du risque de taux d’intérêt appliqué aux comptes d’épargne et aux comptes à vue donne des indications sur les volumes futurs, sur base de données historiques, et compte tenu des limites des données statistiques. Le modèle combine le rapport entre les taux d’intérêt consentis aux clients et les taux du marché, ainsi que les estimations en termes de retraits.

Durées résiduelles des instruments financiers

Le tableau ci-dessous indique les durées résiduelles contractuelles des instruments financiers au 31 décembre.

Télécharger XLS

2013
Montants en milliers d’euros

Taux
flottant

<= 3
mois

<= 1
an

<= 5
ans

> 5
ans

Total

 

 

 

 

 

 

 

Actifs à revenu fixe

 

 

 

 

 

Encaisse

895.755

895.755

Effets publics

18.000

30.000

48.000

Établissements de crédit

297.361

202.180

51.000

1.000

551.541

Créances

598.529

419.446

451.245

1.111.105

939.929

3.520.254

Valeurs mobilières à revenu fixe

163.495

109.045

512.537

465.956

1.251.033

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total

1.791.645

803.121

641.290

1.624.642

1.405.885

6.266.583

 

 

 

 

 

 

 

Passifs à revenu fixe

 

 

 

 

 

Établissements de crédit

833

2.849

7.778

19.571

31.074

62.105

Dépôts de la clientèle

11.857

1.033.179

1.567.241

1.993.498

1.025.434

5.631.209

Emprunts subordonnés

5.287

5.287

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total

12.690

1.036.028

1.575.019

2.018.356

1.056.508

5.698.601

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger XLS

2012
Montants en milliers d’euros

Taux
flottant

<= 3
mois

<= 1
an

<= 5
ans

> 5
ans

Total

 

 

 

 

 

 

 

Actifs à revenu fixe

 

 

 

 

 

Encaisse

380.497

380.497

Effets publics

Établissements de crédit

243.121

163.546

153.500

1.000

561.167

Créances

680.848

431.387

472.551

908.810

791.763

3.285.359

Valeurs mobilières à revenu fixe

110.058

106.513

437.640

264.774

918.985

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total

1.304.466

704.991

732.564

1.347.450

1.056.537

5.146.008

 

 

 

 

 

 

 

Passifs à revenu fixe

 

 

 

 

 

Établissements de crédit

919

1.879

2.956

20.527

36.518

62.799

Dépôts de la clientèle

15.964

768.716

1.225.822

1.625.260

934.265

4.570.027

Emprunts subordonnés

5.283

5.283

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total

16.883

770.595

1.228.778

1.651.070

970.783

4.638.109

 

 

 

 

 

 

 

Remarques :

Seuls les actifs et passifs à revenu fixe sont repris dans ce tableau, ce qui entraîne des écarts par rapport aux chiffres figurant au bilan.

Les valeurs mobilières à revenu fixe et les emprunts subordonnés sont évalués à leur valeur de remboursement, y compris les primes d’émission, et après déduction des disagios.

Pour les dépôts de la clientèle sans échéance et à taux d’intérêt variable, la Banque utilise le modèle quantitatif appliqué aux comptes d’épargne et comptes courants, tel que décrit plus haut.

Tous les autres actifs et passifs à revenu fixe sont repris comme étant à taux variable et sont ventilés dans le calendrier des échéances sur base de la période résiduelle avant l’échéance.